le trio de l'étrange

Image d'introduction de l'album

C’est le premier! La rencontre de Pol et Vic avec Yoko par l’intermédiaire d’un monsieur (et de son assistant). Cet album est surtout la découverte d’une civilisation extra-terrestre vivant sous la terre dans l’attente de meilleurs jours. C’est aussi la rencontre de Khâny, Poky ainsi que Karpan.
Album paru en 1972.

La couverture du magazine

Date de sortie : 1972

Editions : Dupuis

ISBN :

Numéro Spirou :

C'est Super!
• Roger Leloup démarre fort dans cette aventure de science fiction.
• À signaler : Cet album est constitué de 45 planches au lieu des 44 habituelles.
C'est Bizarre!
C'est très bien pour un premier album, rien à redire.
Les interrogations!

• Nous avons du mal à localiser la ville où habitent (Belgique sans doute) Yoko, Pol et Vic.

 

• Voici ci-dessous l'esquisse préparatoire pour la couverture du journal de Spirou No 1726,  sa mise en couleur et la couverture finale à l'encre de chine. Ces photos proviennent d'originaux d'une exposition organisée par les Éditions Dupuis en 1974(environ) au Québec. Merci à Richerd Gendron pour ses photos.

Clique pour agrandir l'image Clique pour agrandir l'image Clique pour agrandir l'image

• D'autre part, le studio de télévision utilisé par Vic, pour l'enregistrement de son émission sur les rêves, serait en fait un des studios de la RTBF. Donc si par le plus grand des hasards vous avez les photos qui correspondent, faites-nous signe!

• Les versions espagnoles changent de titre à chaque différent éditeur. La première éditions est peut être El trío Espacial parue chez Navaro, Viaje Inesperado de Rasgos est quant à elle indéterminée; et enfin la dernière El trío de lo extraño de Juventud.

 

 

Clique pour agrandir l'image Clique pour agrandir l'image Clique pour agrandir l'image

 

Vous remarquerez que les couleurs de cette dernière sont fortement intéressantes. Elles permettent de constater que, sur la version originale, les sangles des chaussures de Khâny n'ont pas été peintes en bleue (un oublie du Studio Léonardo?).

Nombre d'étoiles décernées par nos membres pour cet album Note 3.85
41 Vote(s) (Note exacte: 3.85/5)
Seuls les membres peuvent voter, Pour vous inscrire au site, cliquez-ici

12 commentaires

  • Lucterios

    Ce n’est pas avec cet album que j’ai découvert les Vinéens, mais c’est avec lui que j’ai compris d’où ils venaient. J’ai été impressionné par la lutte des deux soleils et j’ai vu peu après une image semblable dans un ouvrage de cosmologie chez un ami. Sans cela, j’adore l’ambiance des grottes souterraines à la Jules Verne et les magnétoporteurs. Et puis Khâny est tellement charmante !smiley

  • Cherrydean

    Parmi les histoires avec les Vinens, c’est celle que je préfère. Les personnages semi-caricaturés m’avaient un peu déplu au début, parce que j’avais lu d’autres albums avant, mais maintenant, je l’apprécie d’autant plus que cet album nous permet de vraiment voir l’évolution du dessin des personnages.

  • Emilie

    malgré que ce soit le premier album, j’en ai bien lu une bonne dizaine avant celui ci. je le trouve vraiment bon.
    dans tout l’album, il y a deux scenes qui m’ont particulierement plu. La premiere où Pol tombe de la camera et la seconde ou Pol effraie les Vineens avec son desintegrateur.
    autrement c’est ma seconde histoire préférée concernant les Vinéens. (la Porte des âmes demeure la premiere ^^) j’avais deja lu quelques histoires sur eux, la Forge de Vilcain et les Titans mais ca ne m’avait pas vraiment plu. Mais apres l’album 1 j’ai adoré.

  • PolPitron

    Premier Album que j’aie eu entre les mains, c’est avec le “trio de l’étrange” qui j’aie découvert l’univers de Roger Leloup !!

    L’histoire est trés sympatique et est vraiment le reflet de l’époque à laquelle elle à été déssinée. L’univers des vinéens et trés crédible du point de vue scientifique et c’est, je crois, ce qui fait la force de cet épisode et celle de tous les épisodes où ils apparaitront.

    Bien plus que l’apparition des vinéens, c’est un album important car il montre aussi, même s’il était vraiment magnifique à l’époque, à quel point le dessin de Roger Leloup à pris de la maturité et de la force avec les années. et les albums. Mais on y trouve déjà toutes les valeurs d’humanité, de partage et de respect que le papa de Yoko véhicule à travers sa série.

  • Ek

    Moi, avec cet album, j’ai découvert Yoko, son monde, ses mondes devrais-je dire et ça a tout de suite fonctionné, le coup de foudre à tous les sens du terme! C’était il y a bien longtemps, dans les années 70, mais c’est un souvenir inoubliable et en plus c’est associé à des souvenirs d’enfance, à des sensations, à des arômes, à la découverte des livres, de la lecture, de l’univers extraordinaire des bibliothèques, ces endroit tellement clos et à la fois tellement ouverts, des portes ouvertes sur l’âme, les émotions, les voyages qu’il fallait abandonner quand sonnait l’heure de la fermeture et que maman arrive pour vous emmener à la maison!… Ouahouh, pardon si je m’enflamme, mais Yoko et cet album c’est tout ça à la fois. J’ai grandi avec elle et j’en suis tombé amoureux, quand j’ai compris qu’elle était une femme, après avoir été une grande soeur… Merci M. Leloup, le rêve c’est beau, c’est un cadeau de Dieu.

  • Soucy

    Superbe premier album. Les dessins ont beaucoup évolué depuis, mais on reconnaît déjà parfaitement bien les caractères de chacun. Seul Vic a peut-être un peu changé, mais cela pourrait tout à fait s’expliquer de part sa rencontre avec Yoko.

  • frac

    Bel album à faire rêver les enfants : découvrir un monde caché quelque part sous terre, que demander de plus !!! C’est Jules Vernes, c’est de la science fiction, super. Moi aussi j’ai un peu de mal avec les dessins plus dans le style humouristique mais passé la première page, j’oublie.
    Bonne remarque de Soucy, le caractère de Vic a changé : il était le dirigeant des opérations et un peu sec (combien d’images avant de le voir sourire pour la première fois ? je me demande même s’il sourit dans l’album) mais tout ça va changer…

  • Fred Belmont

    L’album de la genèse: si le style graphique n’atteint pas encore le niveau de réalisme des albums à venir, les bases géniales de l’univers de Roger Leloup nous sont présentées au cours d’une aventure cavernicole remarquable. La première page du récit ressemble à n’importe quelle planche de BD des années 60-70 mais, bien vite, nous basculons dans un univers totalement fantasmagorique que Jules Verne lui-même n’aurait pas renié. La technologie vinéenne souterraine, bien que totalement imaginaire, surprend par sa fabuleuse cohérence délicieusement kitsch et, au fil des pages, on finit par se persuader que notre monde est réellement habité par une société secrète d’extra-terrestres devenus infra-terrestres (mention spéciale au récit illustré de Khany dévoilant l’agonie de Vinéa et de ses soleils jumeaux: une telle vision d’apocalypse fait froid dans le dos).

    Les vaisseaux spatiaux n’ont rien à envier à ceux des futurs mangas et dessins animés japonais, le magnétoporteur préfigure le TGV avant l’heure (quoique le monorail japonais existait déjà en ce temps là) tandis que le calibreur me rappelle les énormes broyeurs qui serviront à percer le Tunnel sous la Manche.

    Avez-vous remarqué que Yoko SD dispose d’une personnalité beaucoup plus féline que dans les albums de type réaliste? La revoit-on souvent se mesurer avec Karpan ou balancer un Vinéen par dessus une balustrade en le traitant de brute comme dans La Forge de Vulcain?

    Enfin, en ce qui concerne le titre énigmatique de l’album, n’importe qui serait tenté de penser que le trio concerne Yoko-Vic-Pol … Pourtant, il est clair que les véritables vedettes du récit ne sont pas les Humains mais les Vinéens : Khany-Karpan-Poky?

    Fred Belmont1smiley

  • MICH

    Là où tout à commencé.
    Là où le trio de l’étrange s’est formé.Mais n’était-ce pas plutôt un quatuor?
    Khâny est l’égal de Yoko loin devant Vic et Pol.
    On ne peut évoquer cet album sans penser aux 2 “vinéens” suivants.
    Lucas à sa trilogie: starwars.
    Roger (Leloup) à la sienne.
    Le début d’une oeuvre à n’en pas douter qui fait et fera encore rêver bien des générations.

  • Louna

    Le premier album et un des meilleurs ! Même si les dessins ne sont pas terrible…l’histoire est intéressante et il y a tout pour laisser de côté ce “petit” détail…
    Ayant lu en premier (c’est grâce à ce livre au CDI de collège que j’ai retrouvé le plaisir de Yoko Tsuno, qui me manquait XD ) l’intégrale “De la terre à vinéa” je ne peux penser (moi aussi) aux deux autres histoires vinéennes qui suivent en pensant à ce premier album hihi.
    Si ça s’intitule “le trio de l’étrange” mais c’est parce Pol nome ainsi “l’équipe” (composé de lui, Vic et Yoko)…mais l’autre jour, ma petite soeur m’a dit:”Au fait, c’est qui le “trio de l’étrange”? Je lui ai dit: “bah…Yoko, Vic et Pol…?” et elle m’a répondu “Il n’y a pas la fille à la peau bleue…?”…j’ai rit; parce effectivement on pense plutôt à quatre personne, même pas la suite (Khâny est toujours avec Pol, Vic et Yoko, alors…)…de plus, les trois sur la couverture du 1er tome sont Khâny, Yoko et Pol et on ne voit plus les garçons de toutes les couverture (peut-être dans “La jonque céleste”, Vic est en arrière plan je crois XD).
    Bref, un excellant volume ! Eh oui, dès le début…et on n’en attend pas moins ^^ !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *